Actions Culturelles

De Beaux Lendemains est un festival et un projet de développement culturel.

La plupart des propositions artistiques du festival sont en rapport avec des actions culturelles menées généralement par des artistes des spectacles proposés.
Nous rejoignons en cela l’objectif 100 % Éducation Artistique et Culturelle de la Ville de Saint-Brieuc.
68h d’interventions artistiques sont programmées.

Projet Danse avec Pauline Maluski dans le Quartier sud / Croix Saint-Lambert, en lien avec Le Cercle, le Centre Social et l’accueil Périscolaire :
– pendant 6 mercredis du 10 novembre au 15 décembre, Pauline Maluski interviendra les matins pour le périscolaire et l’après-midi avec des jeunes du Cercle
– ces groupes intégreront également le Défilé-Flashmob.

Défilé-Flashmob : des groupes d’habitants et de jeunes de Saint-Brieuc et de l’Agglomération devraient participer au Défilé-Flashmob, et suivre pour cela un temps de danse avec les artistes intervenants.

Le Bal : des groupes d’habitants de Saint-Brieuc et de l’Agglomération devraient participer au Bal, et suivre pour cela un temps de danse avec les artistes intervenants.

Sylvain Levey : en plus des lectures et rencontres avec la Bibliothèque (voir programmation), des rencontres entre Sylvain Levey et des collégiens de Ploufragan seront organisées.

La poétique de l’instable : un danseur de la compagnie Arcosm mènera un atelier danse auprès d’un groupe de spectateurs à l’issue d’une des représentations.

Uccelini : Isabelle Hervouet, comédienne de la pièce, mènera des interventions artistiques auprès d’enfants de crèches.

Une Miette de Toi : Déborah Lenie, comédienne du spectacle, mènera des interventions artistiques pour les crèches et le périscolaire.

Tomber en Amour : Laurance Henry, auteure et metteure en scène de la pièce, accompagnée de Françoise Bal Goetz (danseuse de 79 ans), mènera une rencontre atelier avec l’ORB et le Lycée Balavenne. Laurance Henry interviendra également au collège Léonard de Vinci en accompagnement de la présentation du spectacle.

photo : Jeanne Paturel